VISIO - BORNE / PRATIQUES D'ACHAT

La visio-borne implantée à l’intérieur de l’abri proposait quatre type de fonctionnalités : prochains trains au départ, recherche de tarifs sur le réseau TER Bretagne, recherche d’itinéraire sur toute la France et conversation en visiophonie avec un conseiller.

L’information sur le départ des prochains trains en temps réel a été appréciée. Des commentaires négatifs se sont fait entendre concernant l’amplitude horaire du service de visiophonie, ouvert à partir de 8h00 et ne couvrant pas toute l'heure de pointe du matin. Ce service de visiophonie a été peu utilisé par rapport aux autres fonctions. L’activation de ce service passait interface numérique, ce qui pouvait représenter un frein pour les personnes peu habituée à ce type d'outil.

 

Le fait que la borne ne propose pas de module de ventes TER ou grandes lignes a également été critiqué, en lien avec la fermeture du guichet.

Une boutique SNCF mobile a réalisé deux permanences en centre-bourg et une permanence à la gare en heures de pointe du matin. Dans le bourg, seul deux usagers ont eu recours à ce service. A la gare en revanche, une quinzaine d'usager l'ont utilisée, en particulier pour recharger leur abonnement.

Pourquoi le guichet en gare de Landivisiau a-t-il fermé?

Dans certaines gares du réseau TER Bretagne, on observe depuis plusieurs années une baisse des ventes de titres de transports au guichet. A Landivisiau, la vente au guichet a diminué de 30% ces 4 dernières années, quand dans le même temps la gare a vu sa fréquentation augmenter de 30%. L'activité de vente au guichet concerne en grande majorité les billets TGV longue distance. Les charges sont cependant assumées par le Conseil régional au titre de l'exploitation du réseau TER.

La majorité des usagers en gare de Landivisiau n'utilisent pas le guichet ou de manière très ponctuelle :  l'attachement à ce service est davantage lié à des questionnements sur l'exclusion des publics déconnectés, sur la qualité de  l'information-voyageur ou sur le maintien de l'emploi (en savoir plus).

 

La phase de test a été l’occasion de chercher et expérimenter divers compromis pour compenser la perte de service (visioborne, petits écrans d’information, boutique mobile en centre bourg et à la gare).

A court terme, le distributeur de billets régionaux classique sera maintenu sur le site
 

Les retours collectés pendant l’expérimentation (module de vente, interface, fonctionnement de la visiophonie) pourront servir pour créer une nouvelle version de la borne

Grâce à un partenariat entre la Ville et la SNCF, un service de vente de titres a été mis en place à la Mairie de Landivisiau

Comment ces contributions sont-elles prises en compte dans les aménagements définitifs?